Qu’est-ce qu’un jeu de rôles ?

Une approche des Jeux De Rôles (JDR)
par Red Baron & JBX

Comme la majorité des rôlistes, nous apprécions le concept du JDR à sa juste valeur, sans les excès qu’on a pu lui prêter et dans sa forme la plus simple !

 

Qu’est-ce-qu’un Jeu de Rôles ?!

C’est un jeu de société à caractère associatif permettant à des amis de se retrouver pour rigoler, vibrer et… déconner ! Pour atteindre ce haut degré de plénitude (!) et de convivialité, nul n’est besoin de recourir à des artifices, des déguisements, des drogues, des cérémoniels démoniaques et autres allégeances politiques ! Non ! La recette des Jeux de Rôles est simple : il s’agit de mettre en scène des joueurs qui incarnent des personnages dans un monde imaginaire ou historique encadré par des règles précises et des situations aléatoires qui s’imposent aux participants (Ouf !… Veuillez nous excuser pour cette définition quasi juridique… imbuvable… voire soûlante !).

Voici, pour les novices, une présentation des « principes actifs du JDR ! »

Tout d’abord, nous avons le Gardien ou Maître du Jeu (MJ) ou Meneur de Jeu (MJ aussi !) : cette appellation pompeuse n’est pourtant pas imméritée ! Le rôle du MJ est de préparer dans le cadre des règles, les situations auxquelles les joueurs seront confrontés. Autrement dit, il doit être scénariste (ou adaptateur !), acteur-joueur (il incarne les PNJ), metteur en scène (il décrit les lieux, les ambiances, les PNJ…), arbitre responsable (NDLR : … et « Juste » si possible !), gestionnaire des ressources humaines… et des humeurs de chacun ! Si ça ce n’est pas de la polyvalence, je veux bien m’appeler… « Tricheulieu » !

Ensuite, nous avons les personnages joueurs (PJ) : chacun d’eux doit élaborer le rôle qu’il veut incarner : pour se faire, il doit d’abord choisir, dans les limites des règles, l’apparence, la fonction, l’origine du personnage… En revanche, les caractéristiques de jeu sont obtenues aléatoirement en lançant les dés selon des règles qui diffèrent d’un JDR à l’autre.

Nous trouvons également des personnages non-joueurs (PNJ) : seul le MJ est habilité à les jouer (cf. la négation devant le mot « joueurs »… !). Ils agrémentent et interviennent plus ou moins dans le scénario. Il peut s’agir de personnages ayant existé (il y a des risques d’interprétations fantaisistes et autres anachronismes !) ou totalement imaginaires.

Enfin, nous ne pouvons pas oublier les dés : l’aléa, le hasard, la chance intervient souvent et participe fortement à la magie de tout jeu de société. Le JDR met en exergue les oeuvres du hasard ! Entre le  » Fumble  » (ratage complet !) et le  » jet critique réussi  » (succès inespéré !),les effets de surprises sont garantis ! Tout le monde connaît les classiques dés à 6 faces, mais il en existe également avec 4, 8, 10, 12 et 20 faces !

Un petit constat pour finir : voilà un jeu accessible qui peut permettre :

… d’accéder à un loisir constructif, particulièrement pour ceux qui élaborent des scénarios basés sur la réalité historique ;
… d’appréhender le contact avec les autres et de stimuler l’imagination, la sociabilité et la théâtralité de chacun (la convivialité est de rigueur !) ;
… de respecter des règles et d’apprendre à recevoir et à donner (on n’est pas loin des valeurs et de l’esprit d’un sport d’équipe). Un JDR avec des joueurs qui ne se respecteraient pas et ne respecteraient pas les règles serait proprement invivable ;
… de se divertir simplement à grands coups… de dés et d’idées !

NB : dépenses à envisager pour pratiquer le JDR… dérisoires ! Il vous faut des dés, les règles d’un jeu, des feuilles de papier, des crayons, une gomme… et un peu d’imagination ! En revanche, il vous faut du temps, beaucoup de temps car préparer une partie de JDR, c’est complexe et passionnant !

Partager cette page :
Laisser un commentaire
30 Commentaires

Commentaires (30) :

  • Avatar
    1 août 2009 à 6 h 38 min -
    1 août 2009 à 6 h 38 min

    Salut JBX !
    Déjà ta saga est super (que dire de plus…) tout comme le site officiel !!!
    Mais y’a un truc que je trouve pas : c’est l’emplacemant (ou le site) du jeux de rôle de la saga. Tu peux me dire ou il est stp ?
    Mais… ? M’enfin ! A droite… le menu Jeux de Rôles… et après Reflets d’Acier ! Rhaaaa…

  • Avatar
    6 juillet 2009 à 17 h 34 min -
    6 juillet 2009 à 17 h 34 min

    Je propose a qui veux une partie de jeu de rôle. a voir mon forum si vous le voulez
    sur http://donjon.baston.cforum.info
    ou mes parties se jouent

    Bonne chance a tous !

  • Avatar
    7 janvier 2009 à 15 h 01 min -
    7 janvier 2009 à 15 h 01 min

    Salut!

    Quant à moi j’aimerais savoir comment se fait une partie.

    J’ai compris la majeure partie du principe et j’ai lu les règles 2fois mais des choses m’échappent encore comme qui tient les feuilles des PJs pendant la partie par exemple.

    En fait, avant de commencer comment doit-être installé quoi et les autres détails du genre.

    Je n’ai jamais fait de JDR mais on va essayer avec les copains, donc désolé si ma question est aussi vague.


    Alors , chaque joueur tient devant lui sa propre feuille de personnage (en fait, 5-6 feuillets) – le Meneur de Jeu (ou Maître du Jeu) tisse l’histoire, interprète des personnages qui s’inscrivent dans son histoire, met les joueurs en situation… Les jets de dés permettent de savoir si le personnage réussit ou pas une action (par exemple, un joueur magicien trouve un objet : s’il souhaite savoir si cet objet est magique, par exemple, il doit faire une « détection de la magie » – s’il a cette compétence à 57 % par exemple, il doit lancer le dé 100 (en réalité, un dé 10 qui donne les unités et un autre dé 10 qui donne les dizaines) et s’il fait moins, il sait si l’obejt est magique…). pas simple à expliquer tout ça !

  • Avatar
    26 décembre 2008 à 3 h 16 min -
    26 décembre 2008 à 3 h 16 min

    Merci bien c’est déjà plus clair dans ma tête  

  • Avatar
    30 novembre 2008 à 1 h 25 min -
    30 novembre 2008 à 1 h 25 min

    Tout d’abord et comme tout le monde , je tiens à manifester ma pleine impatience envers la diffusion du prochain épisode , qui , je l’imagine et espère , sera encore plus riche en symbiose et harmonie entre humour et débilité , entre rêve et passion …

    D’autre part , et aprés avoir lu les différents articles consacrés au JDR et sa présentation , un voile d’interrogation me dérange : je ne comprends pas vraiment comment se déroule une partie … se fait-ce par dessins , par écrits ? Comment se déroulent les actions et les aventures ? Je reste sceptique … Eclaircissez mon âme d’inculte en la matière par pitié


    Alors, un JDR n’a pas besoin de beaucoup de choses ! 2 personnes minimum c’est à dire Un Meneur de Jeu (MJ) et un ou plusieurs Personnage(s) Joueur(s) (PJ). Avec l’aide du MJ, les joueurs créent leurs personnages en suivant des règles strictes qui dépendent du Jeu de Rôles choisi : le plus souvent, ils auront à lancer des dés afin que le hasard puisse déterminer leurs caractéristiques… Exemple = Romuald veut créer un guerrier humain dans notre JDR « Reflets d’Acier » : il lance un dé à 6 faces et obtient 3 = en tant qu’humain, on rajoute 6 à son résultat tandis qu’en tant que guerrier, il a un malus de -1. L’intelligence du guerrier humain de Romuald sera donc de 9… ce qui est moyen ! . Lorsqu’il y aura une épreuve d’intelligence, le MJ fera lancer à Romuald un dé à 20 faces : s’il fait 9 ou moins, il réussit son épreuve… sinon, c’est l’échec ! S’il fait 20… c’est un fumble (=un échec critique !). Le MJ élabore plus ou moins un scénario et les jets de dés vont permettre de savoir si les joueurs réussissent leurs actions ou pas ! Au final, voici un lien vers un exemple de partie pour un JDR appelé « L’Appel de Chtulhu » : http://www.tentacules.net/index.php?id=3 En espérant que ceci te donne une idée du fonctionnement des JDR ^^

  • Avatar
    2 novembre 2008 à 1 h 31 min -
    2 novembre 2008 à 1 h 31 min

    Encore moi!!!!!Juste pour dire,si on arrive a trouver des volontaires(PJs et MJ)et une date on peut creer un forum et faire une partie?En tout cas je me porte volontaire pour etre PJ!!!

  • Avatar
    24 octobre 2008 à 20 h 44 min -
    24 octobre 2008 à 20 h 44 min

    Tout d’abord,bravo pour reflets d’acide!!!!!

    Sinon pour quoi est ce que vous ne créez pas des animations (par exemples les week-end) JDR sur un forum ou un truc du genre (ainsi les joueurs plutôt que d’être rassemblés autour d’une table sont rassemblés sur le net) il y aurait un MJ des Pj et ainsi on pourrait le faire en ligne ??? Qu’est ce que vous en pensez ???

    Salut à toi ! On a tenté de faire ceci sur un tchat mais la magie n’opère malheureusement pas… à voir si on tente de faire quelque chose avec la radio Synopslive ! C’est un projet qui pourrait être sympa ^^

  • Avatar
    2 septembre 2008 à 21 h 26 min -
    2 septembre 2008 à 21 h 26 min

    Salut !Dites j aimerai savoir pourquoi vous ne mettez pas une rubrique Donjons et Dragons (comme pour l’appel de Cthulhu)? Reflets d’acide est génial et j’espère qu’il y aura encore plein d’épisodes
    C’est tout simple : on y a jamais joué ^^

  • Avatar
    29 août 2008 à 12 h 38 min -
    29 août 2008 à 12 h 38 min

    Salut!

    Voilà, je viens de me mettre aux JDR avec Reflets d’Acier et je voudrais éclaircir un détail (bon, je voyais pas trop où je pouvais poser cette question sur le site, mais ça n’a pas d’importance):

    Lorsqu’un PJ s’éloigne du groupe et effectue des actions que les autres ne sont pas sensés connaître, ça se gère comment? On l’emmène dans une autre pièce où un MJ de rechange s’occupe de lui? On demande aux autres de se boucher les oreilles ou d’aller voir ailleurs si on y est? Ou tout simplement tant pis, ils sauront…?

    Salut à toi ! Dans l’idéal, le MJ lui propose de le suivre dans une autre pièce (en tout bien tout honneur)

  • Avatar
    24 août 2008 à 21 h 54 min -
    24 août 2008 à 21 h 54 min

    J’ai moi meme crée un JDR med-fan basé sur Magic l’assemblée (bloc Lorwyn et Sombrelande pour les connaisseurs ) et je trouve cette description tres bien faite; bonne continuation

  • Avatar
    30 juillet 2008 à 14 h 06 min -
    30 juillet 2008 à 14 h 06 min

    je comprends rien a rien je dois faire quoi pour pouvoir jouer a ces JDR il faut qu’on invente tout ?
    Il faut inventer un scénario, oui ! Ou dans un premier temps, télécharger les quelques scénars présents sur ce site… Mais dans l’idéal, mieux vaut commencer en tant que joueur afin de comprendre le déroulement d’un JDR ^^

  • Avatar
    13 juillet 2008 à 17 h 39 min -
    13 juillet 2008 à 17 h 39 min

    c’est super complique et je comprends rien à rien et le pire c’est ce qui me donne envie d’y jouer comme quoi  

  • Avatar
    18 juin 2008 à 18 h 34 min -
    18 juin 2008 à 18 h 34 min
     Auparavant Bravo pour reflets d’ acide

    J’ ai crée une ébauche de JDR je te l envoie pour savoir ce que vous ,ô grand JBX ,

    Salut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    PS pour le fun

  • Avatar
    15 juin 2008 à 20 h 05 min -
    15 juin 2008 à 20 h 05 min

    Bonjour JBX,c’est pour vous demander quelque chose car je viens de commencer les JDR depuis que je viens sur reflets d’acide en lisant les imformations que vous donnez et je vous dit merci.Bon je dois dire ma question quand meme,la question c’est si dans un JDR je dois crée TOUTE l’histoire dès le début de l’histoire ou je l’écrit au fur et à mesure.Encore bravo pour votre travail surtout pour les chanson dans reflet d’acide comme krak le nain elle me fait trop marré bon allez aurevoir
    Salut à toi ! Lorsque l’on souhaite « masteriser » un scénario de notre cru, il faut en écrire tout d’abord les grandes lignes. Il faut une amorce qui « invite » les joueurs à prendre à bras le corps son propre scénario… oui mais voilà… même si on écrit TOUT, il y a aura nécessairement de l’improvisation à un moment donné ! Il ne faut pas en avoir peur mais au contraire utiliser les voies nouvelles choisies par les joueurs ! A moins qu’il ne s’agisse d’un scénario très linéaire (joueurs enfermés au fond d’un cachot et qui doivent sortir d’un labyrinthe avant d’être bouffés par une araignée géante… !), la part d’improvisation importe grandement !

  • Avatar
    23 avril 2008 à 5 h 19 min -
    23 avril 2008 à 5 h 19 min

    au rayon des appellations politiquement correctes, quite à faire profil bas devant les « anti-jdr »du style de Mireille Dumas période « bas lesmasques » (les vieux briscards du « JDR »comprendront, les plus jeunes se renseigneront), j’aurais tendance à privilégier l’expression « Meneur de Jeu »aux deux autres propositions. Elle est moins connotée« Mégalo », plus neutre et du coup plus appropriée, d’après moi, aux caractères « jeu de société inoffensif entre gens de bonne compagnie »que Red Baron et JBX mettent en avant dans leur définition juridiquement pompeuse du JDR ^^.
    Effectivement ! Pour les oreilles extérieures, le terme me paraît être en effet plus adéquat ! Je l’intègre de ce pas dans cet article ^^

  • Avatar
    27 février 2008 à 23 h 10 min -
    27 février 2008 à 23 h 10 min

    bonjour,

    j’apprecie vraiment comment vous expliquez comment se déroule un jeu de roles car j’y ai déjà participé avec des amis et c’est vraiment passionnant. J’adore reflets d’acide et je félicite tous les créateurs ainsi que ceux qui les ont aidé a créer ça. Je vous félicite, vous êtes géniaux !

  • Avatar
    21 février 2008 à 17 h 20 min -
    21 février 2008 à 17 h 20 min

    Sympas cette petite présentation…. mais j’ai quand même des questions !

    -Combien de joueur au minimum pour une partie, disont, simple.

    -La valeur des dés en général c’est quoi: 1= Echec et (disons) 12 (Avec deux dé c’est faisable) = Coup critique ?

    Et je pense que c’est tout… Encore merci pour cette présentation !

    En fait, avec… un MJ et un seul joueur, c’est jouable ! Concernant les dés, il y en a plusieurs : le D 6, D 8, D 10, D 12, D 20 et D 100 (deux D10 en fait le plus souvent ^^)… Dans le cadre de notre jeu de rôle, Reflets d’Acier, on utilise souvent le dé20 : réussite critique si on fait 1, échec critique si on fait 20 ! Voilà pour les précisions ^^

  • Avatar
    16 février 2008 à 1 h 41 min -
    16 février 2008 à 1 h 41 min

    Si le jeu de rôle papier ne nécessite (matériellement) que du papier et un crayon son adaptation sur ordinateur me semble difficilement applicable.

    le jeu de rôle est souvent accompagné (et c’est ce qui fait son charme) d’une ambiance, de la théatralisation et des réactions spontanées, c est du temps réel.

    De plus la mise en place scénaristique est comme cela à été dit un travail long et passionnant qui fait qu’il n’y a pas deux histoires pareilles puisque inventées (ou adaptées) par le MJ de la partie et l’improvisation est extrêmement présente, loin des scénarios de jeux vidéos plus linéaires dû à la limite de temps pour les créer et de place (mémoire) pour entrer toutes les données… (imagine la taille du programme d’un jeu qui prévoirais toutes les actions ou réactions possibles avec comme seule limites celles de l’imagination…)

    Sur ce, et après m’être aperçu que mon post commence à se faire long, je tiens à remercier l’équipe pour nous faire partager leurs délires.
    Le jeu de rôles est une noble occupation encore trop peu répandue.

  • Avatar
    15 février 2008 à 21 h 04 min -
    15 février 2008 à 21 h 04 min

    Vous pourriez peut-être essayer de créer un jeu sur Internet puisque dans la « réalité » il suffit d’un crayon et d’un bout de papier, non ???

    En tout cas, vous faites du bon travail, alors voila bonne chance !!!

  • Avatar
    31 janvier 2008 à 19 h 27 min -
    31 janvier 2008 à 19 h 27 min

    Ca a l’ air top mais, est ce pour jouer sur l’ ordi ou non ?

    Non, c’est pour jouer avec ses amis, autour d’une table et avec du papier, des crayons, des dés et toute son imagination !

Commentaires Clos.