Fan-club de Tricheulieu

trichelieurico

Illustration de RICO

Suite à ses faits et méfaits sans effets relatés dans « Reflets d’Acide », voici donc le Fan-Club de Trichelieu, clerc obscur et futur cardinal de son état… Membre du clerc-G (pas le point…!), l’allusion vicieuse et l’obsession douteuse sont ses compagnes liturgiques ! Manier le déplacé sans avoir l’air d’y toucher est son seul credo…


Seriez-vous un peu comme lui ?! 

 « OUI ! ET JE VEUX FAIRE PARTIE DU FAN CLUB !
Mais… Quoi qu’est-ce ? Et comment faire donc pour ? »

Mettez donc une phrase ou un dialogue de votre crû « Trichieulisé » à souhait dont la connotation sera fortement viciée ! Attention : il s’agit de jouer avec l’art délicat du double sens ou de l’esprit mal placé… ce qui signifie que la vulgarité ne doit en aucun cas apparaître ! De plus, soyez original, ne repompez donc pas ce qui est éculé ! Si votre tricheliade est retenue, vous participerez au prochain Palmarès et serez ainsi intronisé sans souffrance aucune en voyant votre “oeuvre” désoeuvrée notée par le clerc lui-même !

Proposez votre tricheuliade en cliquant sur « Laisser un commentaire » ci-dessous, le clerc en disposera par la suite… ou pas !

Partager cette page :
Laisser un commentaire
1 532 Commentaires

Commentaires (1532) :

  • Avatar
    15 janvier 2016 à 0 h 06 min - Répondre à ce commentaire
    15 janvier 2016 à 0 h 06 min Répondre à ce commentaire

    Zarakai : Une bande de trolls. On va les mâter.
    Trichelieu : Je préfèrerais aller tâter…
    Zehir : Sens-tu venir mon gant ?
    Trichelieu : … tâter le terrain s’entend.
    Wrandrall : Nous devrions les observer discrètement… Il résonne bien.
    Eno : Ah… je me demandais ce qui faisait ce son de cloche…
    Zara : La cloche à fromage, ça se stocke toujours au frais.
    Eno : Je préfère ignorer les baveuses billevesées d’un inculte.
    Zara : Culte ! Oui c’est ça. J’ai préféré la jambe de fer à la jambe de bois. Et ça… c’est pas courant.
    Eno : Quant au fromage qui pue, on pourrait le comparer à la toge du prêtre qui sue.
    Trichelieu : Je vais ausculter…
    Zehir : Trichelieu…
    Trichelieu : … je voulais dire occulter cette injure.
    Narrateur : …dit le prêtre abscon puant à plein nez la luxure.
    Zara : On lui doit la vie tout de même.
    Narrateur : C’est bon… je retire.
    Trichelieu : En de propices circonstances, vous ne pourriez faire pire.

    Zarakai : Bon puisque personne ne se décide…. TATA YOYO !

  • Avatar
    6 janvier 2016 à 12 h 35 min - Répondre à ce commentaire
    6 janvier 2016 à 12 h 35 min Répondre à ce commentaire

    Cette belle tricheuliade très axée nature(isme) est à placer à l’entrée de la grotte de l’Herpès Écorché, là où Zarakaï parlait de morceaux de cadavres aux vers grouillants et de champignons blancs (promis, j’ai pas copié, c’est de mémoire!), si vous acceptez le voisinage avec vos rixum non-comprendum…
    Trichelieu : Oooooh! Et là! Des hyménoptères montés sur des amanites phalloïdes !
    Et là, des amanites vaginées (la nature est si bien faite, un couple idéal!), et des hyménomycètes…ma foi forts appétissants (merci monsieur Latouche, et Godi et Zidrou aussi d’ailleurs… et puis merci monsieur dictionnaire, po po po pom, mais surtout merci aux scientifiques au vocabulaire coloré qui ont jadis nommé ces hexapodes et saprophytes)

    A cause du Mont Mucus, Trichelieu pourrait aussi lancer un fameux pic (ou un roc… encore qu’un cap… euh, non, Trichelieu, plus haut que ça):
    Trichelieu : La conquête du col eût éreinté mes membres. (col utérin, pour les distraits qui n’auraient pas saisi… tiens, saisir, en voilà un verbe à double sens, serait-ce sage de songer à s’user (pas sucer!) les zygomatiques à cela?)
    (et c’est en travaillant un truc que je veux envoyer à Neamar, que je me rends compte enfin que notre haut-prêtre préféré nous a déjà fait le coup, en duo avec notre ardent héros…)

    Terminons non sans mâle avec ceci:
    Trichelieu (sous son état de jars): Je me suis cogné le bord d’aile!

    PS: Si vous aviez envie de compliquer le dialogue quand Kyo et Chelin rencontrent les autres héros dans l’épisode 15, Bernie dit « oui » (huit) et Enoriel dit « si »(six), et comme disait sid dans les zarakaïades, on aurait pu ajouter  » très étroit-ça fait seize! »(treize et trois)

  • Avatar
    3 janvier 2016 à 13 h 01 min - Répondre à ce commentaire
    3 janvier 2016 à 13 h 01 min Répondre à ce commentaire

    Trichelieu : « Travia Travia, doux sein… douce sainte qui veille,
    Chantant la Ré Do Ré au sommeil,
    Et la Sol Do Mi au creux de ma nuit,
    Grace à toi, le vit s’enfouit… le vice s’enfuit! (s’enfuir, Zéhir, …s’enfuir) »
    Zehir : Je regrette déjà notre accord…
    Zarakai : Le clerc chantant est désaccordé?
    Trichelieu: Dites, je peux me finir ? Euh, je peux finir?
    Wrandrall : Commme si on pouvait choisir…
    Trichelieu: » Travia travia, couche tes dons dans le silence
    De nos nuits et de nos sens
    Que ton souffle nous emporte
    Dans nos aventures les plus fortes
    Pour une fin tout en beauté
    Dans une cascade de félicité… »
    Zehir : … La poésie grivoise m’est parfois subtile. Mais ton verbe saint m’inquiète au plus haut point.

  • Avatar
    8 décembre 2015 à 23 h 24 min - Répondre à ce commentaire
    8 décembre 2015 à 23 h 24 min Répondre à ce commentaire

    Trichelieu inspire bien des fois mon esprit dans une journée bien remplie (comme mon… bol de riz).

    Trichelieu racontant une histoire :
    « … c’est alors je le matraque avec ma trique,
    et que je l’attaque avec chic… »

    Trichelieu : « Quel plaisir de communier,
    Quand la Déesse Travia
    Entre en moi,
    Me laissant éj… »
    Zéhir : « Ah non ! Le clerc, épargne nous ton sursaut de lumière ! »
    Trichelieu « …é.. échapper, je voulais dire échapper, en parlant des pouvoirs de ma divinité »

  • Avatar
    8 décembre 2015 à 19 h 18 min - Répondre à ce commentaire
    8 décembre 2015 à 19 h 18 min Répondre à ce commentaire

    -Trichelieu, annonçant un poème qu’il a écrit lui-même : Je vais vous présenter un versé de ma composition.
    -Zehir, après l’avoir assommé: Pour toi, un sonnet est plus dans le ton.

  • Avatar
    1 novembre 2015 à 11 h 51 min - Répondre à ce commentaire
    1 novembre 2015 à 11 h 51 min Répondre à ce commentaire

    Wrandall : La porte est close, on dirait.
    Trichelieu : Comme la maison ?
    Zehirmann : Trichelieu, tu commences à nous soûler !
    Zarakaï : Comme la bière, haha !

  • Avatar
    28 octobre 2015 à 15 h 54 min - Répondre à ce commentaire
    28 octobre 2015 à 15 h 54 min Répondre à ce commentaire

    Mon père m’explique qu’il a une douleur récurrente dans les mâchoires. Et je vous assure que je n’ai pas travesti ses paroles, c’est l’exacte citation !
    Mon père: Le mal va et vient…
    Trichelieu, à travers moi: Et la femelle aime ça ?
    Moi: Trichelieu ? Tu SORS!!!

  • Avatar
    5 septembre 2015 à 11 h 00 min - Répondre à ce commentaire
    5 septembre 2015 à 11 h 00 min Répondre à ce commentaire

    Trichelieu, devant la maison du Devin: Je ne sais pas qui a érigé cette batte lisse-cette bâtisse! Mais elle est toute branlante…

  • Avatar
    3 septembre 2015 à 0 h 41 min - Répondre à ce commentaire
    3 septembre 2015 à 0 h 41 min Répondre à ce commentaire

    Merci pour ton travail JBX, la saga, la BD, rien à redire. Ton talent aussi bien littéraire que vocal (toutes ces voix) est incontestable. Humblement je viens déposer en ton temple une tricheuliade rappelant les vacances qui nous ont quitté.

    Narrateur: Nos aventuriers ont bien travailler, il leur faut maintenant se reposer. C’est donc dans une région bien vide que Trichelieu les guide.

    Wrandrall: C’est encore loin?
    Trichelieu: Non, je sent déjà l’air marin.
    Zehirmann: C’est au bord de l’océan?
    Trichelieu: Oui un peu d’eau pour rafraichir… tes ardeurs et ton humeur. Profitez de ce bel après-midi de printemps, des plaisirs simples de la vie qui mène au bonheur.
    Enoriel: Mais je ne vois pas la mer.
    Trichelieu: Où ça une mère? L’âge ne doit pas être une barrière.
    Enoriel: Mais non, abruti! Je veux dire l’étendue d’eau océanique.
    Trichelieu: Ah, elle s’appelle Océane?
    Zarakaï: La direction, couillon!
    Trichelieu: Ah oui d’accord… C’est derrière ces deux mamelons. Pour atteindre l’autre côté il nous faudra caresser…
    Zehirmann: Attention à ce que tu vas débiter!
    Trichelieu: Eh bien… la forêt qui se trouve entre eux, en passant juste au dessus par le côté, les branches seront à portée.
    Zehimann: Mouais…
    Trichelieu: Nous allons ensuite déboucher vers le paradis. C’est doux, c’est chaud et un peu humide aussi.
    Roger: Euh… il parle de la plage?
    Zarakaï: J’en sais rien, il est toc-toc.
    Moumoune: C’est vrai que c’est pas top…
    Trichelieu: …les cimes des arbres ne sont plus bien loin.
    Yanosh: Ah mais c’est vrai, je ne sais pas nager.
    Bernie:: Ne craignez rien j’ai amener une bouée.
    ZarakaÏ: Coin, coin.

  • Avatar
    19 août 2015 à 11 h 41 min - Répondre à ce commentaire
    19 août 2015 à 11 h 41 min Répondre à ce commentaire

    NAR : Retrouvons nos peureux – heu – preux, au bas d’un escalier, entourant de leur soins un zorlim étalé…

    ZAR : HOLA! RéVEILLE-TOI!
    TRI : Enfin, voyons, ne te – hmm – le secoue pas.
    ZEH : Aïe! Je m’éveille branlant et turgescent de bosses.
    TRI : Tout va bien : Par mes soins, hiératique panacée…
    ZEH : HEIN! Je n’veut pas inférer que tu aurais osé! Tu ne m’as pas vicié!
    ENO : Hé pourtant si. En servant de cobaye aux fioles expérimentales…
    ZAR : … aux fioles pour tafioles …
    RWA : … tu est entré dans les annales de la science …
    ZAR : … ou l’inverse …
    RWA : … et par la petite porte : Celle de derr…
    ZEH : ET VOUS L’AVEZ LAISSE FAIRE SON AFFAIRE! FAUX FRèRES!
    TRI : C’est pour te faire du bien …
    RWA : … on pensait pas à mal …
    TRI : … que l’on t’as insinué ce soin …
    ENO … fort peu buccal. Ouarf!
    ZAR : Le suppôt de Satan, quoi.
    RWA : Mais c’est pas moi!
    ZEH : Bande de putassiers, vous êtes des infâmes. Vous m’avez outragés jusqu’au fond de mon âme.
    TRI : Tu aurais préféré un synopsite – heu – sinapisme, peut-être?
    ZAR : Un quoi!
    ENO : Embrocation. Liniment! Révulsif! Emplâtre!
    ZAR : Non mais là, il m’insulte?
    RWA : Ca veut dire cataplasme!
    TRI : C’est piquant et crémeux.
    ZEH : HUMPH! Puisque réserrecté, et dégorgeant de vit, vous en honorerais, et frictionnerais vos ris!
    SBAAFFAFBAFSBAFF!

  • Avatar
    10 août 2015 à 16 h 56 min - Répondre à ce commentaire
    10 août 2015 à 16 h 56 min Répondre à ce commentaire

    L’esprit d’escalier m’a encore frappé… désolé.

    En fouillant dans les commentaires tout en bas de la dite fiche, j’ai enfin compris quel cliché a poussé Zarakaï a mettre à l’index son anneau majeur : le majeur, lui, c’est le doigt de cour(t)…

    Je vais lâchement laisser google-trichelieu vous expliquer ce qu’est un doigt de cour.

    http://www.expressio.fr/expressions/au-doigt-mouille.php

  • Avatar
    3 août 2015 à 15 h 00 min - Répondre à ce commentaire
    3 août 2015 à 15 h 00 min Répondre à ce commentaire

    TRI : Avec cette vocation doublement ointe par ma paire d’orphe… de divines , j’ai joui par deux fois de dons immaculés, amoureusement reçus en cette enveloppe charnelle. Les rendez-vous de noble compagnie se donne tous en ce charmant séjour, aussi me voilà comme bi , classé prêtre et clerc (prés aux clerc, oui, c’est très mauvais…).
    ENO : Toute deux on mesurées l’étendue de tes compétences…
    TRI : Voui.
    ENO : … et te voilà donc licencié deux fois! Ouahaha! (Sâr Rabindrana Duval, pierre Dac & francis Blanche)
    TRI : J’ai seulement élargi le cercle de mes amis – enfin, de mes connaissances.
    RWA : Doublement licencieux, oui!
    ZAR : Dit donc, voilà justement un ami voudrait t’élargir … hum … les idées.
    TRI : Je m’abandonne volontiers à ses attentions….
    ZEH : Ravis de l’apprendre… SBAAF!

  • Avatar
    27 juillet 2015 à 13 h 40 min - Répondre à ce commentaire
    27 juillet 2015 à 13 h 40 min Répondre à ce commentaire

    Nar : Retrouvons nos… amis en visite chez Ilo.
    Ber : On s’ennuie, dans ton temple
    Yan : Mhm… Pas chez toi, par exemple?
    Kyo : Chez lui, y’a comme une carte,
    Rwan : Une drôle de machine…
    Kypo : Oui! Tu lui fais tap-tap, elle reproduit un hymne.
    Tri : Cet appareil reproducteur doit avoir du succès.

  • Avatar
    9 juillet 2015 à 16 h 26 min - Répondre à ce commentaire
    9 juillet 2015 à 16 h 26 min Répondre à ce commentaire

    Coucou! À peine sortie, je re-rentre… ça va, ça vient… (et quand ça vient, ça va… trrrès bien!)
    Pour le fan club de Tritri, j’en suis (en lecture) à la page huit (qui me porte bonheur, hein, Zéhir ?… et c’est surtout que je n’avais pas le temps!) mais que c’est long de lire toutes ces créations… Zarakaï et Kyo ça n’a pas pris longtemps, les filons des filous étaient très tôt épuisés, mais Trichelieu, il me faudra au moins… ♪trois nuits par semaine♪ pour en venir à bout, d’ailleurs, je n’en vois pas le bout… il est infatigable, quand ‘y en a plus, ‘y en a encore… en plus que cette lecture a éperonnée, a titillé, a stimulé ma partie… pensante… hem! En vérité, je ne sais plus m’arrêter, Trichelieu est resté en moi toute deux pleines journées, voyez la longueur du message…

    Moi, buvant à gorge déployée (notez l’encastration des deux expressions) les paroles des apprentis de Trichelieu, je me suis dit: «Comme on dit « femme qui rit, à moitié dans son lit »… mais je ne veux pas aller dans ces 1 504 lits, moi! En plus pour bien faire, il faudrait commencer par leur gourou, arf! Et il faudra faire bien plus que me couper en deux avec vous tous qui me pliez en quatre!!! (Tous:C’est pas grave, elle a trois trous, ça ira trois fois plus vite!!!)… c’est à m’en mettre un pied dans la tombe!… Un pied dans 1 504 lits simultanément, l’autre dans la tombe, six pieds sous terre… si avec ça je me casse un membre, va falloir le soigner: prendre son pi… MON pied et bander… LE bander!»

    Avec ma création personnelle, bosser sur RDA, c’est sûr, ça entraîne à la rime… je finis par en mettre partout (Trichelieu: Quand tu sus-sure?) oui, à tout moment de la journée, je me tire les vers du nez… je cherche la p’tite b…êêête… je cherche à rimer, si possible en alexandrin, mais en bannissant si possible les tricheuliades, dans mon q…uotidien (TU SOOOORS!!! SORS DE CE CORPS, DÉM… Trichelieu: Mais je n’y suis pas, dans ton corps, et puis c’est pas moi le démon! )

    Et j’en rajoute une couche! C’est ré-cu-rrent, à chaque venue, je me sens con-trainte d’y mettre mon grain de sel…

    Enoriel: Trop bon, trop con…
    Zarakaï : Mais non! Plus c’est grand, plus c’est con!
    Trichelieu: Plus c’est long, plus c’est… bon?
    Zéhirmahnn: Non! Les plus courtes sont les meilleures!(les blagues)
    Trichelieu: Et de quoi tires-tu ce con-stat, Zéhirmahnn? De tes sexpériences vé-cues?
    SBAFFF
    Trichelieu: Quoi queue l’on en dise, c’est pas la taille qui compte, c’est la façon dont on s’insère… S’EN SERT!! (j’en suis très fière)
    SSSSSSSSSSBBBBBBBBBBAAAAAAAAAAAAAFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF!!!!!!!!

    ???: J’aurais bien pris un doigt de vin…
    Trichelieu: Mon petit doigt me dit que votre souhait s’exaucera bientôt… ce doigt a vraiment des dons divinatoires !

    Trichelieu: C’est du pain béni… à défaut de vin et d’autre chose… (cf: du pain, du vin et… non, pas du Bours-in… quoique…)

    Trichelieu: AAAH! LÀ, TA QUEUE!!!
    Tous: Quoi???
    Trichelieu: Je disais: À L’ATTAQUE!!!

    Moi: Et sinon, tu connais Machin?
    Trichelieu: Non…
    Moi: Siii, celui qui est tout le temps fourré avec Truc! ( Je ne comptais pas impliquer ces deux pauvres gars, mais je n’avais pas d’idée de nom)
    Trichelieu: Ah bon?! Truc fourre Machin? Avec son… bidule?

    ???: Elle est partie…
    Trichelieu: Fine…ment observé… (cf: partie fine)

    ???: Quel démon tyrannique!
    Trichelieu: Qui est Annik ? (dommage que vous ne compreniez pas la blague comme mon amie et moi, car on connaît une Annik qui convient à la situation!!!)

    Au fait, JBX, on dit Draconnique ou Dragonesque ?
    Trichelieu: Draconique, ça sonne mieux!

  • Avatar
    6 juillet 2015 à 18 h 52 min - Répondre à ce commentaire
    6 juillet 2015 à 18 h 52 min Répondre à ce commentaire

    Merci pour tout ces épisodes incroyables et ce jeu que j’ai hâte de jouer. ^^

    Allez, on tente une petite tricheliade ?

    Narrateur : « Afin d’aider ces amis, Zehirman prépare un grand sort de flamme. »
    Zehirman * se concentre.*
    Wandrall : « Qu’est-ce qui fait ? »
    Zarakaï : « Il est constipé ? »
    Enoriel : « Non, il est concentré. »
    Trichelieu : « Ahhh !! Il est con-centré comme on dit chez Nestlaid ! » (faute faite exprés)
    Enoriel et Zarakaï : Hein ?
    Trichelieu : Non, non rien…
    Narrateur : Zehirman continue de se concentrer. Il est en une totale transe…
    Trichelieu : En transe Napolitaine ?

    *BLAM *

  • Avatar
    4 juillet 2015 à 10 h 25 min - Répondre à ce commentaire
    4 juillet 2015 à 10 h 25 min Répondre à ce commentaire

    J’avais eu une inspiration fugace que je ne peux pas garder pour moi, mais alors là… désolée Zéhirmahnn, Wrandrall, Enoriel et Zarakaï, pardonnez-moi d’avance et… allez faire un tour ou bouchez-vous les oreilles… pitié, ne restez pas pour écouter… (j’aurais tellement honte si vous l’entendiez)…
    Trichelieu: Et pourquoi pas moi?
    Bah, reste, tu seras le seul à en rire! Bon, heu… j’y vais…
    J’ai pris avec moi ma Rousse. Oui, la Rousse, vous savez, celle que je préfère à Robert, que je pose sur mes jambes et que j’ouvre (mmmmh! ^_^ ), et qui alors me livre ses secrets. Même que parfois, je me lèche un doigt pour mieux la parcourir (héhé…) … LA Rousse! Ouiii, celle qui jadis m’a appris ce que voulait dire le mot cuni-BAFF!!!
    …Mouaïe… je parlais de cuniculiculture, il n’y a rien de dérangeant!

    Et sinon… une autre inspiration de notre « clerc de Traviole » ?

    Narrateur: Maender Alkoor! Tout commença à Maender Alkoor!
    Tous: Ah non! Pas encore!
    Wrandrall: Mais encore?
    (bruits d’écriture)
    Narrateur: Entre les Terres Chaotiques et l’Empire, au cœur des montagnes noires, dans un volcan éteint, au milieu d’un lac, sur une îl…
    Trichelieu: Jackpot!
    Narrateur: QUOI?
    Trichelieu: J’ai trouvé 7 anagrammes pour « Tout commença à Maender Alkoor »!
    Tous: QUOI?
    Trichelieu: J’avoue, par contre, il a « phallu » faire des néologismes… j’y vais!
    Narrateur et tous: OH NON!
    Trichelieu:
    LA DARNE MORTE ME TUA MON COCA OK
    MA DOMO RUA ENCORE MA LATTE KNOC
    MOCÉKO CRÂNE, TOTAL AMOUR DAMNE
    TOUTE CAMÉRA À DR. CONKO MAMELON
    LA MERDE, MON CON MATA TROU À COKE
    ARRÊTE, MON MENTAL CADUC, OKOMOA
    ÇA NON, Ô KARATÉ DE MOMO TRÉMA CUL
    Zarakaï : On va sonner les huit coups!
    Zéhirmahnn: Ou les douze…
    Enoriel: Ou le glas…

    PS:
    On n’en est pas encore là, mais…
    Moi: Pour nos héros: hip, hip, hip…
    Bernie: …popotame?

  • Avatar
    29 mai 2015 à 11 h 51 min - Répondre à ce commentaire
    29 mai 2015 à 11 h 51 min Répondre à ce commentaire

    Au sein de notre temple, Trichelieu est le plus titré. Il en a même été bourré.

    (NB: pour ceux qui l’ignorent, le titre est un jeu où lorsque quelqu’un dit une phrase à double sens, et que qu’un autre s’en rend compte, ce dernier dit « titre » et le premirr doit boire)

  • Avatar
    23 mai 2015 à 8 h 01 min - Répondre à ce commentaire
    23 mai 2015 à 8 h 01 min Répondre à ce commentaire

    Zarakai: ce ne serait pas une mercenaire que l’on voit la bas?
    Trichelieu: je me la payerai bien!

    ToZarakai: nos ennemis sont nombreux et puissant !
    Trichelieu: peu importe, combattons les avec bravoure et érotisme heu héroïsme

  • Avatar
    18 mai 2015 à 17 h 11 min - Répondre à ce commentaire
    18 mai 2015 à 17 h 11 min Répondre à ce commentaire

    Merci ! Merci pour cette saga géniale JBX ! Cette manipulation des mots est extraordinaire, étant littéraire, je vous considère comme un maître en la matière (apprenez- moi ! :p) !
    Bon, je vais tenter une trricheliade : (hum hum)

    Narrateur : « Nous retrouvons nos aventuriers épuisés, exténués, éreintés, brisés, tués…. »
    Zéhirmann : » Narrateur, nous sommes toujours là »
    Narrateur: »oh bon, dommage… ils sont là… »
    Zarakai: « J’ai faim »
    Enoriel : »Après trois jours de marche, il serait normal que tu es faim »
    Zarakai: »Comment ça ? »
    Enoriel: »Tu es un estomac nomade »
    Zarakai: »T’as un problèm…… »
    Trichelieu : »Je peux vous nourrir ! »
    Zarakai : » Ah bon ? »
    Trichelieu : »Oui, j’ai, dans ma besace, un lait très bon…..  »
    Wandrall : « Qu…quoi? »
    Trichelieu : »Il est encore chaud ! »
    Zehirmann : « Oh non ….! »
    Trichelieu : « Il vous substentera pleinement. Vous vous sentirez rempli… »
    Zehirmann : »Trichelieu »
    Trichelieu : »Oui? »
    Zehirmann : »Tais-toi »

    ça a voulu le coup d’attendre l’épisode 15 ! Et pour L’épisod…. (noooon, ne pose pas cette question !!!!) mmm mmm mmmmmmm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *