L’appel de Cthulhu

L’Appel de Cthulhu
(1920 – Contemporain – Deltagreen)

 

Sommes nous seuls dans l’Univers ? ! Sommes-nous le fruit d’un hasard, d’une erreur, d’une plaisanterie ?! Y-a-t-il une signification à l’existence de l’Homme ? Bref… ou vais-je, dans quel état j’erre et qu’ouis-je, qu’entends-je etc… ! A toutes ces questions,Howard Philips Lovecraft (1890-1937) apporte une réponse aussi implacable que pessimiste. L’Humanité n’a aucun avenir au sein d’un cosmos régit par des lois occultes et étrangères à son entendement. L’Homme n’est qu’une pauvre créature inadaptée, condamnée à disparaître sans même pouvoir comprendre pourquoi, si ce n’est dans la folie et l’horreur… La vérité sur les grands desseins cosmiques nous place au rang d’abjections et d’anachroniques petits organismes… ! Sympa !

Début XXème, à l’époque du positivisme scientiste, on pouvait envisager ces lois que la science nous faisait pressentir avec d’autres attitudes que l’admiration béate des manuels d’astronomie populaire. Lovecraft, lui, redoute l’activité hostile des êtres monstrueux qu’il sent autour de lui, êtres dont la puissance infiniment supérieure à la nôtre, l’emporte même sur celle des Dieux que nous avons imaginés. Ces êtres nous ont créés un jour par plaisanterie ou par erreur (by jest or by mistake) ; un jour viendra où ils nous anéantiront (Jacques Bergier, préface de La couleur tombée du ciel.).

Le jeu de rôle L’appel de Cthulhu est basé sur la mythologie et la cosmogonie imaginée par Lovecraft, l’auteur, créateur de ce que Jacques Bergier appelle le conte matérialiste d’épouvante… L’action peut se situer aussi bien dans la moite et puritaine ambiance de la fin du siècle Victorien en Angleterre, sous les lumières faussement enjouées de la belle époque en France… bien que le lieu du drame sera classiquement et par prédilection la Nouvelle-Angleterre des années 20… où se cachent des secrets innommables et se terrent des horreurs indicibles !

L’horreur… l’innommable… l’indicible… !

Les mots manquent aux personnages pour qualifier l’épouvante, l’odieuse réalité qui les plongent dans la mort ou la folie ! En effet, dans le monde du Mythe de Cthulhu, aucun salut n’est possible, aucune rédemption, nul espoir ne vient en aide aux mortels qui vivent faussementdans l’illusion que le monde et la nature sont accueillants et malléables. Les règles ont été posées il y a des milliards d’années, immuables, par des entités titanesques, parfois grotesques, mais toujours inconcevables. Car sous l’apparence d’ordre et de beauté, l’univers n’est que chaos et laideur. Ces atrocités, venues d’autres âges, d’autres lieux, rampent dans l’obscurité… et si on peut parfois les entendre… on ne peut les voir distinctement… et encore moins se résoudre à les affronter.

Et pourtant… et pourtant, certains hommes et femmes courageux, poussières parmi les nuées, se dressent et refusent la noire évidence. Ces individus sont les personnages jouant dans l’Appel de Cthulhu ! Ils sont inspirés par des joueurs résolus, souvent inconscients des dangers (encore heureux !) et des machinations cosmiques qui se trament. Beaucoup périront où se réfugieront dans la folie. Peu arriveront au bout de leur quête, témoigneront et finiront leur misérable vie tourmentée, résignés en une sombre certitude… Prétendre au règne de l’homme n’est qu’absurdité. Au mieux l’humanité finira esclave des Grands Anciens !

Ces créatures, aux pouvoirs divins et terrifiants, ont été engendrées, il y a des temps immémoriaux par des joueurs cosmiques dont ont ignore tout. Des écrits interdits, dont le fameux Nécronomicon, décrivent cette vérité. Des objets magiques, des sorts de magie noire ont été perdus il y a longtemps. De temps à autre, un érudit, assez fort pour affronter la sombre réalité, accède à ces secrets qui ne devraient pas être, cherche à en tirer profit… et tombe, parfois malgré lui, sous le joug d’airain du grand Cthulhu, qui attend en rêvant dans sa tombe sous-marine de R’lhey, d’Asthur, celui -qui -ne -doit -pas être-nommé, D’ithaqua, le Wendigo des peuplades indiennes, d’Azatoth, sultan noir et informe des abysses. Pire, ils trébuchent dans les pièges et affres dressés par le plus puissant d’entre eux : Nyarlatothep, chaos rampant aux mille formes… Il perpétuera leur culte immonde, les adorera sans retenue. Enfin, il ouvrira des portails en invoquant Yog-Sototh,”Celui -qui -chuchotte -dans -les -ténébres”, et lâchera sur le monde les noires hordes de serviteurs d’outre-monde et sectataires fanatisés pratiquant des rites orgiaques… !

L’apôtre Jean avait su voir en rêve et décrire ce destin irrémédiable… L’apocalypse n’est qu’une question detemps. Et le temps n’est pas un facteur pour les Grands Anciens !

Comme l’a dit l’arabe dément Abdul al-Hazred : « N’est pas mort ce qui à jamais dort. Et au long des ères peut mourir même la mort. »

Tout commence, en général, par une sombre enquête sur un meurtre horrible, un reportage sur une vieille maison soi-disant hantée, par une expédition dans la jungle à la découverte de quelques cités perdues…

Ensuite, c’est la certitude que les bruits entendus, les visions tourmentant les rêves, les étranges événements sont réalités… Sueurs froides : certains réalisent avant d’autres incrédules et sombrent dans la démence. Les bienheureux ! Ceux-là n’entendront pas les bruissements abjects, les coups de feu désespérés, les cris déchirants de leurs compagnons…

Retarder l’échéance… tenir… ne pas mourir pour rien… ! Tel pourrait être le credo ou l’épitaphe de l’investigateur dans le monde de l’Appel de Cthulhu ! Dormez bien, braves gens, tant que vous le pouvez encore… Mais regardez quand même sous votre lit, on ne sait jamais… Vous ne regarderez plus les étoiles de la même façon, si ce n’est avec effroi et nausée.

Découvrez les pages liées au jeu de rôle :

Partager cette page :
Laisser un commentaire
37 Commentaires

Commentaires (37) :

  • 7 mai 2010 à 19 h 25 min -
    7 mai 2010 à 19 h 25 min

    L’Appel de Cthulhu est sans doute le meilleur du monde…
    Ces univers abyssaux que des investigateurs sondent…
    Qui font découvrir la Terre sous son côté caché…
    Où la terreur règne, l’horreur domine et où l’aventure est abonnée…
    Enfin, après ces rimes ridicules et sans intérêt,
    Je signale au monde qu’il faut jouer à ce jeu SANS ARRÊT !!!

    (et j’adore RDA).

  • 24 avril 2010 à 15 h 45 min -
    24 avril 2010 à 15 h 45 min

    pour le commentaire avant le precédent , je me permets de poser ce commentaire

    -c’est pas gai-gai…
    -c’est plutôt gué- guerre
    -c’est aussi grégaire..
    -d’instinc, je réponds oui..

    apres cette introduction quelque peu inspirée,
    j’aimerais quelqun qui puisse m’éclairer
    sur les sites aidant a la création de Rpg
    car avec des amis, nous aimerions innover,
    mais notre imagination, ne suffit pas pour se lancer
    mwahahaha je suis le dieu des rimes

  • 28 mars 2010 à 7 h 55 min -
    28 mars 2010 à 7 h 55 min

    j’y ai joué hier et j’ai même pas perdu de santé mentale  en revanche j’ai été hypnotisé pendant trois heures à l’aide d’une flûte démoniaque par une sorcière vieille de trois siècles (au moins) qui voulait nous sacrifier à Cthulhu et qui a fini avec une balle dans la jambe et une autre dans la tête (mais c’est pas moi qu’a tiré )

  • 24 mars 2010 à 14 h 55 min -
    24 mars 2010 à 14 h 55 min

    d’abord merci pour cet excelent site
    et aussi merci pour m’avoiir fait découvrir lovecraft ,cthulhu et son appel
    (auquel j’ai répondu a grande voix)
    Haaaaaa mon dieux quelle horeur………
    Ah c’est sûr, c’est pas « gai-gai » comme univers !

  • 8 mars 2010 à 20 h 31 min -
    8 mars 2010 à 20 h 31 min

    Bon visiblement c'(est clair pour personne 😀 éclaircissons R’lyeh aura du mal a être morte et pour cause R’lyeh est une ville!!! l’incantation est chtulu qui repose en R’lyeh la morte… R’lyeh est la ville engloutis ou est censé dormir Chtullu, Chtullu n’est pas un prêtre mais un Dieu ancien, le JDR c’est bien mais si on commençait par se faire l’œuvre de Lovecraft ca pourrait aider a comprendre le mythe dans sa totalité, sur ceux bonne lecture.
    Ah si si, ça c’était clair ! Enfin… pour moi en tout cas !

  • 18 février 2010 à 13 h 58 min -
    18 février 2010 à 13 h 58 min

    je profite de cette page pour vous sensibiliser a un débat entre fan.
    dans l’incantation a cthulhu la plupart des traductions prètent a penser que c’est R’ley qui est morte tandis qu’une autre théorie interessante soutient que c’est le prètre cthulhu qui est « mort ».
    donnez moi votre avis perso moi je suis partisant de la deuxième.
    Dans cette théorie cthulhu est le le guide spirituel de son peuple et il attent son retour sur terre pour une sorte d’avènement.

    « cthulhu dawn » cradle of filth.
    Très sincèrement, je ne suis pas assez calé en la matière pour théoriser sur l’oeuvre de Lovecraft ^^’ !

  • 31 décembre 2009 à 16 h 11 min -
    31 décembre 2009 à 16 h 11 min

    J’ai personnellement jouer a ce JDR et je l’apprecie énormement, je le conseil donc aux amateur ! Mais pour les débutants, il faut un MJ qui explique relativement bien !

  • 17 novembre 2009 à 21 h 22 min -
    17 novembre 2009 à 21 h 22 min

    C’est fou le nombre de versions du distique du Nécronomicon existants. Ma préférée : « N’est pas mort pour toujours qui dort dans l’éternel / Et d’étranges éons rendent la mort mortelle. » Bah, le principe est toujours le même : Les morts ne le sont pas vraiment et la mort n’a rien d’absolu. Pour ce sui est du grand Cthulhu… »Le Dormeur doit se réveiller ».

  • 13 octobre 2009 à 17 h 42 min -
    13 octobre 2009 à 17 h 42 min

    Diabtre ,quel gaité ! C’est presque inconvenent !

  • 9 septembre 2009 à 17 h 25 min -
    9 septembre 2009 à 17 h 25 min

    p’ff »n’ glui…

    Sans doute oui !

  • 2 juillet 2009 à 12 h 46 min -
    2 juillet 2009 à 12 h 46 min

    okay merci beaucoup ! ! pour le site c’est deja fait mais pour les bouquins ca va etre plus dur !

  • 10 juin 2009 à 12 h 26 min -
    10 juin 2009 à 12 h 26 min

    Je suis super impateient de commencer Cthulhu… quelqu’un aurait des conseils pour un MJ??

    Merci d’avance.

  • 5 avril 2009 à 2 h 43 min -
    5 avril 2009 à 2 h 43 min

    Conseil de survie
    Le latin tu ne parleras
    Avec la gelée tu ne joueras
    Tout ce qui est tentacules tu fuiras
    Si une arme tu as, et que la-grande-bete-du-chaos-venant-d’une-autre-dimension te poursuit, ton arme tu donneras a ton collègue qui s’arretera pour ne pas avoir de malus au jet de tir et toi tu poursuivera ta fuite en priant que l’autre pj (ou pnj dans certains cas) ralentisse la bête
    Si ton Gm te dit de faire de nouvelles feuille à un autre jeu tu jouera, la fin de ton personnage acctuel sera sans doûte pendant ce scenario

    Petite precision pour les nouveau qui entame une campagne… Jamais votre personnage ne durera pendant toute celle-ci, prevoyez des fiches perso (et ne vous étonnez pas que votre Gm en ai 60 il n’en aura plus à la fin de la campagne)

  • 1 février 2009 à 20 h 50 min -
    1 février 2009 à 20 h 50 min

    a oublié une règle de Cthulhu:

    -Toute logique, selon ton MJ, tu oublieras…

     « N’est pas mort ce qui à jamais dort et, en d’étranges éternités, la Mort même peut mourir »

  • 18 octobre 2008 à 13 h 56 min -
    18 octobre 2008 à 13 h 56 min

    Yog-Sothoth connait la Porte, Yog-Sothoth est la Porte. Yog-Sothoth est la clé et le gardien de la Porte. Le Passé, le Présent, le Futur, tous sont un en Yog-Sothoth.

  • 14 juin 2008 à 13 h 35 min -
    14 juin 2008 à 13 h 35 min

    Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn.*

    * Dans sa demeure de R’lyeh la morte, Cthulhu attend en rêvant.

  • 26 mars 2008 à 10 h 20 min -
    26 mars 2008 à 10 h 20 min

    Règles primordiales à Chtulu

    -Jamais à ton personnage tu ne t’attacheras

    -Point de livre tu ne liras

    -Point de super gros bill berserker tu ne feras

    -Trouver objet caché ton ami sera

    -Toujours un psychanaliste dans l’équipe il te faudra.

  • 7 mars 2008 à 0 h 42 min -
    7 mars 2008 à 0 h 42 min

    J’ai essayé Cthulu en Allemagne cette année, c’est génial (au passage, j’adore le système de jeu avec des pourcentages, ça simplifie bien  les choses)! Si vous ne connaissez pas encore, trouvez-vous vite un MJ et enquêtez un peu, ça vaut le détour!

  • 28 janvier 2008 à 9 h 54 min -
    28 janvier 2008 à 9 h 54 min

    Iä, Iä, Chtulhu fhtagn …

Commentaires Clos.