Reflets d’Acide – Le Jeu de plateau… c’est parti pour 42 jours !

Jour J pour la campagne Ulule, laquelle permettra de concrétiser et d’acquérir (si le seuil est atteint) le (gros) jeu de plateau « Reflets d’Acide » !
Une vidéo de présentation « fumble » se trouve ici tandis que la vraie vidéo de présentation « zen » se trouve là !

Depuis 2012, je le développe avec la même passion créative que celle qui m’a animé pour réaliser l’aventure rôlistico-médiévalo-fantastique éponyme ; d’ailleurs, si l’aventure a bien précédé le jeu, sachez que le jeu a inspiré la fin de l’aventure : la boucle est donc bouclée… avant la saison 2 !

Mais “pourquoi créer un jeu de plateau” ?… Tout simplement parce que j’adore ça ! L’idée de départ, en 2008, était la suivante : « Et si des joueurs/joueuses devenaient des Narrateurs/Narratrices avides de conter l’aventure la plus épique qui soit ? »

À l’arrivée, 10 ans après, ce n’est pas un mais deux modes de jeu qui sont proposés :

  • le premier, en coopération, vous permettra de jouer seul, à deux ou à trois contre le jeu, en coopération, avec un sacré potentiel de rejouabilité (vous guiderez une équipe de 6 héros afin de contrarier l’une des quêtes viciées par le Néant et, à terme, enrayer une boucle temporelle infernale) ;
  • le second, en compétition, vous invitera à une compétition pour 3, 4, 5 ou 6 Narrateurs/ Narratrices ! Chacun gèrera son équipe de 5 héros et choisira sa quête afin de conter l’aventure la plus épique qui soit… si possible ! Vous devrez subir ou maîtriser des pouvoirs divins, des compétences, des imprévus, des jetons mystère et autres coups du sort pour devenir le meilleur… le meilleur !

Dans toute création, il y a des essais, des échecs, de bonnes idées qu’il faut parfois laisser de côté… Depuis 6 ans, il y a eu des milliers de découpages, des centaines de parties, près de 300 courageux cobayes, un contrat d’édition chez un grand éditeur, des temps d’attente interminables et, l’an dernier, une déception quant à la concrétisation du jeu : l’éditeur a subi un changement de ligne éditoriale de sa maison mère, laquelle ne l’autorise plus désormais à éditer de jeux français… D’autres éditeurs ont été contactés mais la plupart ont fait montre de frilosité.

Ayant suffisamment patienté, j’ai repris définitivement la main : depuis le mois de juin, j’ai confié la direction artistique du jeu (principalement son design) a Julien Escalas aka “Le Mago”… Oui car en plus d’être magicien, musicien, chanteur (Magoyond et Naheulband), compositeur, acteur, auteur, interprète, mixeur et zombie… Môssieur est aussi graphiste-designer ! Bien évidemment, les principales illustrations ont été réalisées par Fabien Dalmasso (dessins) et Fred Vigneau (couleurs) 🙂

Et nous voilà aux portes du “financement participatif”, sur Ulule, une plateforme proposant un moyen supercoquentieux de précommander le jeu ! De notre côté, nous avons un design en cours de finalisation mais la concrétisation de ce qui n’était, pour moi, qu’un doux rêve, semble désormais envisageable ^^

Sachez que je vais réaliser des vidéos d’explication pour les 2 modes de jeu mais je dois attendre quelques designs avant d’imprimer une version “pro”. Qui plus est, je mets en place une structure pour encadrer la bonne gestion de toute cette entreprise (un aspect fort peu ludique mais important) : je suis donc désormais président de “Maender-Alkoor” (c’est en effet le nom que j’ai donné à “ma société” !)

En résumé, du 23 octobre au 3 décembre, pendant 42 jours, vous pourrez soutenir la concrétisation de cet ovni ludique qui combine l’ambiance de “Reflets d’Acide”, les codes du JDR et les mécanismes d’un jeu de plateau ^^

https://fr.ulule.com/rdajdp/

Nous comptons sur vous pour partager un maximum l’information 🙂
Et voici les vidéos directement sur le site 😉 :


1er avril… 1 an déjà !

Chères auditrices et chers auditeurs, bien le bonjour !

Cela fait déjà un an que l’épisode 16 est sorti, terminant ce qui fut commencé il y a 16 ans désormais…
J’ai eu le temps de réfléchir et d’envisager tout ce qu’il y aura dans la saison 2 : un squelette de l’aventure a été réalisé, de nouveaux personnages ont été imaginés et nombre de vers ont été rédigés… Cela étant, il y a des pistes qui ont été écartées et l’un des nouveaux protagonistes de l’épopée à venir a été totalement revu et corrigé, m’obligeant donc à revoir TOUT ce que j’avais déjà écrit et envisagé ! C’est le problème lorsque l’on a une idée qui nous semble meilleure quelques temps après… mais c’est aussi avec le temps qu’on a parfois de nouvelles idées ! Bref… Je suis toujours aussi laborieux à rédiger et votre patience à mon égard est une bienveillance appréciée qui ne peut que me réconforter ^^ J’espère que nous pourrons présenter le 1er épisode de Reflets d’Acide II en fin d’année… et je dis « nous » car ma douce moitié, Pétulia, y sera associée !

Concernant l’autre gros projet qui nous hante, le jeu de plateau n’a désormais plus d’éditeur : EDGE voulait le sortir mais la ligne éditoriale dictée par la maison mère n’est plus compatible… D’autres studios ont été contactés mais chacun cultivant son petit jardin de son côté, il est bien difficile de leur proposer un jeu aussi avancé et complet… Je ne saurais vous cacher que j’ai bien eu envie de tout laisser tomber : depuis 3 ans, une attente vaine et frustrante m’a miné le moral… Fort heureusement, les play-tests et les retours de celles et ceux qui ont essayé le prototype nous encouragent à faire aboutir ce projet passionnant. Dès lors, en l’absence d’un éditeur fiable, nous allons envisager un crowdfunding à la rentrée (octobre 2018), mais avant de mettre en place ce dernier, nous souhaitons finaliser de A à Z le jeu (notamment l’aboutissement d’un design adapté et des 3 livrets de règles). Il s’agirait en effet de proposer un système de pré-commandes afin qu’il n’y ait pas des mois et des mois à attendre la livraison du ludique paquet ! Bref, on vous en reparlera mais j’espère que cette année, le projet aboutira…

Du côté de la BD, le tome 9 chez Delcourt est en cours de réalisation ! Fabien Dalmasso a réalisé plus de la moitié de l’album tandis que Frédéric Vigneau donne des couleurs aux premières planches ^^ Pas encore de date de sortie définie mais ce sera peut-être pour la fin de l’année 😉

Et sinon, en ce beau mois d’avril, nous aurons le plaisir de participer à 3 festivals :
* Les 7 & 8 Avril, Pétulia et moi nous serons au TGS Springbreak (Toulouse)
* les 14 & 15 Avril, avec Fabien Dalmasso, nous serons pour la première fois à la Japan Party (Nanterre)
* Enfin, les 28 & 29 Avril, avec Pétulia, nous serons au festival Échos et Merveilles (Bruguières)
Pour ces trois festivals, nous présenterons le prototype du jeu de plateau : n’hésitez pas à venir le tester 😉

À bientôt et… aucun poisson ne s’est glissé dans ce message : étonnant, non ?!  ^^

Reflets d’Acide : tome 8 et révélations !

Reflets d’Acide, tome 8 – « De Charybde en Traävia… »

Le nouvel album sort bel et bien ce 31 janvier 2018 ^^
Son titre est un clin d’œil à l’expression antique : « Tomber de Charybde en Scylla » (Ce qui signifie qu’en tentant d’éviter un mal, on peut tomber dans un autre encore plus grand ; Charybde et Scylla étaient deux femmes qui en punition de leurs actes furent transformées en monstres marins !)

Pour l’occasion, 8 ça suffit… … pas du tout, car que voilà un beau chiffre qui appelle à de petites révélations !

1) Pourquoi y a-t-il un trèfle à 4 feuilles sur le « i » de « Reflets d’Acide » ?!
Eh bien, d’une part, le mot « trèfle » est une anagramme de « reflet » (eh oui…) et d’autre part, c’est le symbole du « Dieu des Aléas et du Hasard » (autrement appelé, le « DAH » !)

2) Si ce dernier reste dans l’ombre de cette aventure (en faisant néanmoins une belle apparition dans le tome 5 !), il n’en surveille pas moins tout ce qui se passe…
C’est ainsi qu’on pourra retrouver son symbole (le trèfle) et sa représentation (tête de tigre) depuis le début de ce périple (1er tome) dans les planches 11, 22, 33 et 44 (je parle bien des planches et non des numéros de page ^^) : Fabien Dalmasso s’amuse à les cacher… à dessein 😉

3) Tous les résumés au dos des albums sont en vers… J’espère que certain(e)s s’amusent à les lire ! Voici celui que j’ai écrit pour le tome 8 :

De la confrontation à la désolation, il n’y a parfois qu’un pas : l’archi-démon est là, l’équipe en est la proie. Le désastre annoncé fait donc place à l’effroi que l’épée effilée ponctuera d’un son froid… 

Le père autoritaire ne négocie jamais et le fils n’interfère en rien dans ses projets. 

Dans le gouffre, K.O., un espoir reste au sol…. 

Bien loin de ce chaos, la dragonne est en vol… 
En ville, on réfléchit bien moins que la muraille aux miroirs irisés, à un plan de bataille. Le devin ressuscite le prêtre de la vie, ce dernier se dépite en ranimant Bernie, d’autant qu’il va falloir bientôt le rattraper pour pouvoir étudier le Grimoire des Secrets ! Autre confrontation : Kyo et Sacher-Masoch se rapprochent et font front à l’ordalie par floc de l’administration. Autre désolation : l’Armée des Morts du Roi, allié du dieu-démon, s’avance, implacable, vers sa destination…
Dans le gouffre, la foi reprend enfin sa place… Le clerc est de retour, en état d’oie de grâce : ses plumes seront-elles plus fortes que l’épée et armé d’une clé, sera t-il exaucé ?!
4) Le tome 9 est en route ! Fabien a commencé les premières planches : l’apocalyptique y jouxtera le drolatique !

Meilleurs vœux 2018 !

Toute l’équipe des Reflets et des Acidulés vous souhaite une excellente année : Santé, Bonheur, Alacrité et Fantaisie !

Qu’adviendra t-il en 2018 ?! Allons chercher Rémi Chelin pour…

*SBAF*… Non, mauvaise idée… Faisons plutôt le point sans nous soucier de ses chansons oraculeuses !

– En 2017, j’ai eu le plaisir de partager la sortie de l’épisode 16, un 1er avril : “Au delà de la Mort, de l’Enfer et du Temps, Il n’est de pire sort que celui du Néant.” Ainsi fut annoncé la fin… de la première saison de « Reflets d’Acide » ! Je vous avoue que ce fut un soulagement pour moi que d’avoir pu mener à bien, et depuis si longtemps, cette improbable aventure sonore fantasque : la suite du récit est toujours aussi laborieuse à écrire mais je m’y attèle chaque jour… quasiment ^^

– Chez Delcourt, le tome 7 « L’infâme alliance des fléaux » a été édité et c’est toujours un petit miracle, pour moi, que de voir ces anti-héros aussi bien croqués par Fabien Dalmasso et colorisés par Fred Vigneau ! Contrairement à un certain proverbe nain, le N°8 ne suffira pas à clore cette histoire : vous trouverez « De Charybde en Traävia » à la fin du mois de janvier avec un Zarakaï tout beau, tout propre, en couverture !

– Chez EDGE, le jeu de plateau n’a pas pu être édité : leur ligne éditoriale a été modifiée à notre grande stupeur… Beaucoup de temps et d’énergie ont été dépensés… Je suis dans les starting-blocks depuis 2014 pour concrétiser ce jeu ; chaque jour, je réfléchis, j’améliore, je teste tous les aspects de ce gros projet, lequel me passionne totalement… D’ailleurs, l’épisode 16 lui doit certes son gros retard mais également le « final » tel qu’il est ! Je ne désespère pas de trouver la solution en ce début d’année afin qu’il soit bientôt édité…


– Il y a eu de nombreux festivals en 2017 et il y en aura beaucoup en 2018. Voyons déjà le début d’année :
* Nous participerons aux Geek Faëries on The Web : surveillez le programme du 19 – 20 janvier ^^
* Nous serons en Suisse, à Lausanne, pour le festival Japan Impact les 17-18 février avec les NOOB et POC ! ♥
*
Il y aura sur le Web une belle Cérémonie des Potards le 3 mars à 21h00 : on m’a parlé de recevoir un « Potard d’honneur »… le privilège de la vieillesse ! XD
* Nous serons à Fourques-sur-Garonne, pour le festival « La BD est dans le pré » les 10-11 mars !
* Je vais essayer de venir cette année sur Paris, en juin, afin de participer au festival MP3@Paris 😉

De belles rencontres et de bons moments partagés en perspective !