Fan-club de Kyo Shin Zamurato

mrcub

Illustration Mr Cub

Un samouraï ! Un vrai ! … (enfin… presque)
Adepte des sonorités effroyables qu’il tire de son « Shamisen », grand maître de philosophie tortueuse (et tordue) inspirée par ses aïeux, ses proches, ses maîtres, ses animaux de compagnie… bref… Ce samouraï est versé dans l’art des « Kyonneries« 

 
Seriez-vous un peu comme lui ?!

 

Je vous laisse ici proposer une phrase, une devise, un proverbe philosophique que pourrait prononcer ce bel esprit…!

Proposez votre propre « kyonnerie » (inutile de citer d’autres auteurs… ça doit venir de vous !) en cliquant sur « Laisser un commentaire » ci-dessous : le samouraï en disposera par la suite… comme il se doit en l’affichant… ou pas !

Attention ! Si vous commettez trop de fautes d’orthographe, je ne pourrais pas valider vos trouvailles… DOOOOoooooOOOOOoooonnnNNG… 

Partager cette page :
Laisser un commentaire
124 Commentaires

Commentaires (124) :

  • 4 août 2017 à 0 h 08 min - Répondre à ce commentaire
    4 août 2017 à 0 h 08 min Répondre à ce commentaire

    *DOOOOOoooooNNNNNG* Comme le disait maître Gri-Phon…il disait quoi déjà ce con? Ha oui! « Si ton chien vomit quand tu t’en approches, soigne-le avant de le faire cuire à la broche! »

    -Heu.. ça veut dire quoi?
    -Ça veut dire que si mes frusques tu salis, katana dans le cul tu auras mon petit!

    PS: Merci pour ce magnifique chef-d’oeuvre qu’est RdA!

  • 26 juin 2016 à 1 h 39 min - Répondre à ce commentaire
    26 juin 2016 à 1 h 39 min Répondre à ce commentaire

    « Comme le disait le cousin-germain de mon coiffeur: si la marée monte, il est temps d’aller au latrine. Sinon c’est ta mère qui aura honte et elle te mettra la mine

  • 24 juin 2016 à 22 h 03 min - Répondre à ce commentaire
    24 juin 2016 à 22 h 03 min Répondre à ce commentaire

    Comme le disait la mère de la cousine de mon oncle à celui qui a mis enceinte sa fille
    « S’en va la cruche à l’eau qu’à la fin elle passe; S’en va le salaud qu’à la fin je te castre »
    P: Et en maender-alkoorien plait-il?
    Kyo: Laisse moi passer ou je te massacre!
    P: Ô joie le plaisir de se faire frapper
    Kyo: J’avais oublié que tu es vraiment toqué!

  • 2 avril 2016 à 12 h 35 min - Répondre à ce commentaire
    2 avril 2016 à 12 h 35 min Répondre à ce commentaire

    Kyo:
    Ainsi que le disait ce grand nigaud, qui buvait beaucoup, et c’était pas de l’eau:
    « Tant va Hiclo à l’autruche qu’ah, le vin c’est la crise »
    Zarakaï:
    J’ai rien compris…
    Kyo:
    Moi non plus, moi non plus… en fait, je cherche toujours quelqu’un qui comprendra…

  • 6 novembre 2015 à 20 h 09 min - Répondre à ce commentaire
    6 novembre 2015 à 20 h 09 min Répondre à ce commentaire

    Après une (trop) longue conversation avec Trichelieu , Kyo se rappela un vieux conseil :

    Comme le disait sœur Morgane, dont la lanterne s’éclara :
    « – Si tu patines à chaque pas
    Quand tu promènes ton lapin,
    Alors bientôt tu tapineras,
    Lapine au creux de ta main. »

  • 9 juillet 2015 à 16 h 34 min - Répondre à ce commentaire
    9 juillet 2015 à 16 h 34 min Répondre à ce commentaire

    Désolée, Kyo, je hors-sujette ton fan club mais il n’y a pas d’endroit adapté pour tout ce que je vais mettre… au pire, un coup de katana dans mon message et il n’y aura plus rien à voir..

    ep6
    Zarakaï : DU MITHRIIIIILL !!!
    Voix: Fumble en jet de sagesse !
    Wrandrall : Houlà ! Il court super vite tout à coup ! Mais où va-t-il ?
    Zéhirmahnn : Il va déterrer ce qu’il a reniflé…
    Enoriel: Brave bête, mouahaha! Allez, cherche, Zara, cherche… rapporte!
    Tous: Mouahaha!
    Enoriel : Je savais que c’était une truffe, ce nain !

    ep9
    Wrandrall: Pour révoquer Roger, le mot secret c’est « DETTE » !

    Trichelieu : Nous avions une amie qu’on nommait Horizon…
    Zarakaï : Ah ?
    Wrandrall : Parce qu’elle avait la ligne ?
    Trichelieu : Ah… non… tu fais fausse rut…
    ?: Parce que sa position préférée, c’est à l’horizontale?
    Trichelieu: Non plus… quoique, ça aurait pu…

    Narrateur : Deux statues colossales encadraient de leur grâce un miroir magistral aux reflets irisés…
    Tous : Aaahh…
    ?: L’acide de l’escalier, et maintenant les reflets? En voilà une saga bien nommée!
    Narateur: Rôôôh, ça va, hein…

    Trichelieu : Notez leur nudité…
    Enoriel : Notons ta nullité !
    ?: Sur dix, zéro pointé!

    ép 11
    Enoriel: Ahahahah… ça pique et puis ça peint ! (sapin)
    Zarakaï : Hein ?
    ?: C’n’est pourtant pas très conifère…
    Enoriel: Je le sais qu’il est con! Mais on ne peut rien y faire…

    Zéhirmahnn : Vous êtes sans doute liés, toi et Roger, par la pensée !
    Trichelieu : Je l’savais que Zarakaï avait une liaison avec Roger!!!

    Enoriel : Ou encore une interPÉNÉTRATION encéPHALIQUE…
    Trichelieu: C’est c’que j’disais !

    ép.12
    (De par son métier, Roger connaît beaucoup de chansons festives)
    Roger: ♪C’est la danse de Trichelieu
    Qui était tout comateux…♪
    Enoriel:♪ Mais à cause d’un douteux soin,
    Il fait… ♪
    Tous: ♪COIN COIN!♪(j’en suis très contente)
    Trichelieu: Ça suffit, maintenant!
    Roger:♪Mets tes deux pieds en canard…♪

    ép.15/2

    Zarakaï: OH TUDIEU ! DE LA GRAILLE ! De la vraie ! Merci beaucoup… père…euh… machin !
    Enoriel: Tu vas refaire le plein de ton garde-manger? Avec le décrottage Traviaesque, on t’a vidé le  » frigo », alors tu re-remplis ta barbe!

    ép15/3
    Avec Gudule :
    Quel chat-rmeur!
    Le comprendre est un vrai cha-llenge !!
    DEVIN : On va chez Hessindée…
    À la cha-pelle?
    Il serait cha-ritable de l’écouter…
    DEVIN : Cette malédiction, mystérieuse et tabou, est la transformation en petit chat – garou…
    Quel cha-rivari ! Que lui vaut ce chât-iment?
    Le devin: C’est un accident…

    Narrateur:Fin du cha-pitre!
    Zéhirmahnn: Arrête de le faire, le pitre!

  • 18 mai 2015 à 19 h 11 min - Répondre à ce commentaire
    18 mai 2015 à 19 h 11 min Répondre à ce commentaire

    Quelques petites kyonneries
    – Les bons gongs font les bonzes amis!
    – Honni soit qui manigance
    – On ne fait pas d’aveugle sans casser les yeux

    PS : Génial ce site, dit-dong!

  • 3 mars 2015 à 23 h 30 min - Répondre à ce commentaire
    3 mars 2015 à 23 h 30 min Répondre à ce commentaire

    Heu, j’avoue, je ne voyais pas trop ou mettre ce message de félicitations acidifié…

    Narrateur : Retrouvons nos z’héros dans le gouffre de… [coup de tonnerre] Aaaah !
    DA&A : Je Suis Le Dieu Des Aléas Et Du (h)Asard !
    NAR : Vous passiez par… hasard ?
    DA&A : Non ! Pour Cette Aléa.
    NAR : Aaaah ! Mais je dois en faire quoi ?
    DA&A : Met Du Lait A Un Bout Et Maintient L’autre Propre. [Dixit Sir Terry Pratchett]
    NAR : Mais ils vont arriver, comment vais-je [coup de tonnerre] narrer… Ca y est, il s’est tiré.
    ALEA : GloumGloumGagaGuégué
    NAR : Hé, lâche ça, c’est MON nez !
    ALEA : Dédéheu dédéheu
    NAR : Mmmh…Prend plutôt ça pour jouer : Gouzi monsieur poney !
    ALEA : Tatatatatata
    NAR : Yoyo !
    ALEA : TATATATA
    NAR : GAZOK !
    ALEA & NAR : TATATA TATATA TATATA

    ROG : Hé bien, nous voilà. [NAR&ALEA : alala alala alala ]
    ZAR : Ho ! Hé ! Tu me connais ! [N&A : blablabla blablabla blablabla]
    WRA : Il narre d’autres effrois… [N&A : glaglagla glaglagla glaglagla]
    KYO : C’est moche ce qu’il fait là ! [N&A : cacaca cacaca…quoiquoiquoi ?]
    NAR : Heu… oui ,vous revoilà. Nous en étions donc là : Soudain…
    ALEA : …GLOUM !
    ZEH : Gloum ?
    ENO : Tu veut sans doute dire Boum…
    MOU : Zoom … Groom …
    TRI : Ou bien mieux, Room service.
    KYO : Tu veut un coup de Gong?
    NAR : Heu… Non non. (Brodons, brodons) Gloum, disais-je donc, que vous aviez laissé au fond du …
    ALEA : WAVAVOUM ! BABABOUM !
    ZAR : Non mais là, il débloque.
    ZEH : Son esprit tombe en loque.
    WRA : Fuyez ! L’est possédé !
    MOU : Non mais, quel dégonflé.
    NAR : Possédé ? Ca va pas ! Et puis d’abord, par quoi.
    ZEH : [incantation d’épée enflamée]
    WRA : Par un esprit malin.
    ZAR : [bruit de hache dégainée] Ou un dopplemachin.
    ENO : [beep] Cette réponse ne me convient pas.
    NAR : [soupir]
    ZAR : Et pourquoi ?
    ENO : T’a déjà vu un changeur de peau sans peau, toi ? Non, j’envisage plutôt le fait qu’il soit le jouet d’une créature polyglotte, que l’on nomme couramment : « Une P’tite Fée »
    TOUS : Une quoi ?
    ENO : Une P’tite Fée !
    TOUS : Quoi ?
    ENO : Pfff… Uneuh peutiteu féheu.
    TOUS [FORT] : HAA ! UNE P’TITE FéEE.
    ALEA : WAAAAHAAHAHAAHAHAAA…
    NARR : Elle se met à pleurer !
    MOU : A force de beugler !
    ROG : C’est vrai, t’est pas aidé.
    ZAR : Elle doit être affamée.
    TRI : Par ses Saintes mamelles, Travia va l’abreuver…Veiller les fruits d’une procréation est dans ses dotations…
    WRA : Et Raïa, elle veille quoi ?
    ZEH : Les fleurs mal famées.
    KYO : [GONG] Comme le prédisait mon cher Rémi Chelin, pas plus tard que c’matin – en restant bailloné, parceque faut pas pousser : « Tape art-déco sancrit . » C’n’est qu’un vieux laid qu’on prie, vous pouvez l’affirmer. Tel que je l’ai compris, VOUS ALLEZ LA FERMER!
    WRA : M’amère m’ensorcelait de com-plaintes exalées.
    ENO : Laissez moi lui chanter un refrain moins rythmé

    Oh ! Ne t’éveille pas encore
    A notre quête accorde trêve
    Voit nos persos en plein effort
    Enfant, permet qu’ils l’achèvent
    Dors ! dors ! Le jour à peine a lui !
    Laisse-nous encore un répit !

    [Caché dans cet asile, le REFRAIN, extrait de Jocelyn, poème de Lamartine, opéra de Godard http://www.operadeparis.fr/blogopera/reecouter-berceuse-de-jocelyn ]

     

    Merci pour cette succession de vers, allitérations et autres rimes enchaînées ^^

  • 28 septembre 2014 à 1 h 01 min - Répondre à ce commentaire
    28 septembre 2014 à 1 h 01 min Répondre à ce commentaire

    Comme l’a dit maître Qû-Istoh  »La viande, c’est comme une occasion : si tu ne la saisis pas, tu ne goûteras pas au parfum de la réussite »

    Kyonnerie imaginée alors que je faisais cuire de la viande. La faim…pardon la fin laisse à désirer

  • 28 août 2014 à 10 h 27 min - Répondre à ce commentaire
    28 août 2014 à 10 h 27 min Répondre à ce commentaire

    Le groupe dans l’impasse : Comme le disait maître Indus, qui n’avait que le soleil sur la peau… voyons qu’est-ce qui disait deja cet empiafé… ha oui! (DooooOOng!) Quand le vautour est en l’air, l’espoir est a terre; mais quand le vautour est a terre, l’espoir en l’air. 

  • 12 mars 2014 à 14 h 40 min - Répondre à ce commentaire
    12 mars 2014 à 14 h 40 min Répondre à ce commentaire

    « Celui qui cherche trop la ferveur d’une rixe,termine en plusieurs tranches et trempé dans la bisque »;
    Comme le disait parfois, ma chère Mama Tila : »Là où je suis passé, ils y sont tous passés,Et si tu continues, je vais te repasser! »;
    Comme le dit si bien l’oncle de mon cousin,Quand je fronçais le nez en goûtant son gratin : »Mange avec appétit tant que tu peux le faire,Ou c’est toi qui finit à cuire sous du gruyère! »

  • 27 novembre 2013 à 16 h 35 min - Répondre à ce commentaire
    27 novembre 2013 à 16 h 35 min Répondre à ce commentaire

    Je ne sais pas si elle a été dite mais si c’est le cas je m’en excuse d’avance   cette phrase est marrante, Kyo pourrait la dire

    DOOONNNNG!

    « Comme le disait le grand maître, si tu vois un canard blanc de l’autre côté du lac, c’est un signe » (admirez le jeu de mots)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *