Épisode 12

L’Infâme Alliance des Fléaux

Reflets d’Acide, opus douzième… Qu’il est long… Qu’il fut long… à venir !
Mais j’ai d’exquises excuses à vous faire valoir… Si si ! Bref… Voici les chapitres :
1 – Lampyre démis et père démon
2 – L’appel de la trace
3 – Soins hasardeux
4 – L’enrôlement au feu
5 – Une foire nommée désir
6 – La grâce d’un conte forestier
7 – La Shamrodia lassitude
8 – Brève de cave
9 – Bataille affligeante
10 – Passage dans vieille impasse
11 – Trois appels rituels
12 – Lorsqu’un clerc a foi en soi
13 – Fureur à venir
14 – Paroxysme hilarant
Dans le tumulte échevelé de toutes ces billevesées, le narrateur doit déplorer quelques contrariétés ! Il n’est pas très aidé par ce récit alambiqué et par le nombre croissant de ses participants ! D’ailleurs, cet épisode a eu le plaisir, l’honneur et l’avantage d’accueillir en son sein quelques membres adorés : ma douce Pétulia et son frère de Chat Beauté, mon complice Red baron, Shad’Oman, Rico, Pfsm999, Velvorn et Grégorif (même si malheureusement, leurs essais n’ont pas été retenus) et… les adoprixtoxiens Nico et Matt (pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore Kevin, Teddy and Co, cliquez ici  !!!) Merci à vous tous ! 
Côté musiques, elles sont issues des géniales compositions de J. Williams, J. Debney, D. Elfman, E. Bernstein, J. Loduca… Bonne écoute et… la suite au prochain épisode ! Mouahahahéhéhé !

Avertissement :

La lecture d'un épisode prendra beaucoup de data sur votre forfait 3G/4G. Nous vous conseillons de vous connecter à un réseau wifi pour l'écoute.
Écoutez en streaming
RDA12.mp3 - 58 MB
rda12.zip - 58 MB
refletsdacide12.doc - 83 KB

Commentaires (336) :

  • 24 février 2017 à 23 h 36 min - Répondre à ce commentaire
    24 février 2017 à 23 h 36 min Répondre à ce commentaire

    Alors, moi, je suis comme Wrandrall, je ne comprends pas bien l’enchaînement des faits…

    Il y a plus de mille ans, l’âme de Bélial fut capturée dans un miroir par Maender et Alkoor. Depuis cette époque, c’est l’épée maudite de Bélial qui lui a permis de se « perpétuer », puisqu’elle peut posséder son porteur « pour saillir une femelle et faire naître en elle un suppôt » de Bélial. Mais qui était le porteur originel ? Un aventurier quelconque qui aurait trouvé l’épée dans le château d’Alkoor ?

    Dans ces conditions, on peut facilement imaginer que les « descendants recherchant sans relâche depuis plus de mille ans [la] sombre prison de glace » de Bélial ne constituent pas nécessairement une lignée continue (de père en fils), mais que l’épée a pu changer de propriétaire à plusieurs reprises. Dans tous les cas, il faut bien un porteur pour que l’épée puisse le posséder, d’où je déduis que Wrandrall a forcément eu un père biologique, qu’il l’ait connu ou non. Ce père biologique serait soit né d’un père lui-même possédé par l’épée, soit aurait obtenu l’épée d’une façon quelconque au cours de sa vie. Wrandrall sait qu’il est un semi-démon, mais il n’a pas l’air tellement plus renseigné que ça : il ne sait pas que Bélial est prisonnier du miroir depuis si longtemps et je ne suis même pas sûr qu’il sache que son « père » s’appelle Bélial avant que la carte ne le dévoile inopinément (à moins qu’il l’ait su par sa mère ou par Morthys).

    Quoi qu’il en soit, grâce à la carte qu’il possède, Wrandrall est arrivé jusqu’au gouffre et a libéré Bélial. N’importe qui -ou presque- aurait pu faire de même. Or, tous les descendants précédents de Bélial y ont échoué pendant un millénaire. Pourquoi ? Ce doit être parce que Wrandrall est l’un des premiers porteurs de l’épée à détenir la carte, c’est du moins mon avis.

    L’origine de la carte n’en est pas moins mystérieuse. Elle le dit elle-même : son créateur est « le grand démon Bélial ». Mais comment aurait-il pu créer un artéfact indiquant son lieu de captivité s’il était déjà prisonnier du miroir ? Ou alors il s’agit d’une carte préexistante dont l’objectif serait d’indiquer la position géographique de Bélial, mais je ne vois pas quel intérêt il aurait eu de créer une telle carte (à moins qu’il ne se soit attendu à être fait prisonnier, ce qui ne correspond pas tellement à son caractère). De même, il faut bien que quelqu’un ait intégré l’un des 3 éclats du miroir à l’épée et cela ne peut pas être Bélial… On peut éventuellement imaginer que Morthys, après avoir été possédé par l’éclat du miroir qu’il porte sur son front, ait fait le nécessaire concernant l’épée. Elle lui aurait ensuite été dérobée, sans quoi il n’aurait pas eu besoin de poursuivre Wrandrall durant sa jeunesse dans le but de la récupérer. Mais la carte, elle, ne vient pas de Morthys. Tout cela me laisse perplexe !

    Que penses-tu de mes théories ? C’est fumeux, ou pas tout à fait ?

    • JBX
      4 mars 2017 à 22 h 22 min - Répondre à ce commentaire
      4 mars 2017 à 22 h 22 min Répondre à ce commentaire

      Hello ! L’histoire est en effet bien complexe ^^ Déjà, les trois éclats ont été mis volontairement, par Maender et Alkoor, dans leurs artefacts (un peu comme des trophées / souvenirs de leur victoire). Puis, il y a eu la folie de Maender et celle d’Alkoor (on en parlera dans l’épisode 16). L’épée a été perdue, retrouvée puis volée… recherchée activement par Mortys. Elle est tombée entre les mains d’un homme qui avait quelques pouvoirs de divination : il a donc pu, sous la dictée de l’éclat (lequel était encore relié au Bélial du Gouffre) créer la carte… sa descendance, c’est Wrandrall (son père est mort à sa naissance) : poursuivi par les agents de Mortys, il a décidé de braver sa peur pour réaliser cette quête ^^

      • 7 mars 2017 à 5 h 03 min - Répondre à ce commentaire
        7 mars 2017 à 5 h 03 min Répondre à ce commentaire

        Merci JBX, je saisis mieux les fondements de cette mystérieuse histoire à présent. Pour l’épée, je devais être fatigué quand j’ai écrit ça, parce que son origine était finalement assez logique. Mais pour la carte, tu m’éclaires grandement ! Les pièces du puzzle se mettent en place. Il faudrait que je prenne le temps de rassembler proprement tous les indices qui traînent dans les épisodes et que je voie si je peux les emboîter…

        • JBX
          7 mars 2017 à 10 h 22 min - Répondre à ce commentaire
          7 mars 2017 à 10 h 22 min Répondre à ce commentaire

          Merci Mou7 ! Il faut dire que j’ai moi-même découvert le puzzle au fur et à mesure XD
          Il y a encore des zones d’ombre mais… après l’épisode 16, une saison 2 se profile déjà 😉

  • 30 mai 2015 à 0 h 21 min - Répondre à ce commentaire
    30 mai 2015 à 0 h 21 min Répondre à ce commentaire

    Bonjour tres cher JB10 longtemps que le cousin maléfique de Wrandrall n’etait pas venu sur le site lequel n’est plus synops d’ailleur ^^
    tres beau site et j’avais une question enfin deux dans l’episode quand trichelieu est sonné et qu’il dit « je me tiens courbayeee je suis tout petit mais ma voix grandit mais voix grandit » est ce que il parle bien de ce que je pense ????
    et deuxieme question dans le blog de gaia lorsque le narrateur dit la nuit tombe spectre repond j’esquive et vous vous repondez « oh non mais on est ou la dans un concour de blagues ou dans un de role ?  » est ce que le jeu de mots est sur jeu de role ????

    Sinon bonne continuation et j’attend la sortie du tome 6 pour le faire dédicacer et l’ajouter aux autres ^^ et les captcha sont tres fun surtout pour trouver le vin ( roger merci du coup de rein euh … de main )

    petite question privée JBX te souviens tu de qui se cache derrière Mardarll ???? hahahaha

    • JBX
      31 mai 2015 à 18 h 02 min - Répondre à ce commentaire
      31 mai 2015 à 18 h 02 min Répondre à ce commentaire

      Hello ! Merci pour ton message ^^ Concernant le 1er jeu de mot, tu as l’esprit mal tourné… Concernant le second, c’est malheureusement bien sur jeu d’rôle !
      Quant à ce qui se cache derrière Marndarll, euh… joker !

  • 19 mai 2015 à 1 h 49 min - Répondre à ce commentaire
    19 mai 2015 à 1 h 49 min Répondre à ce commentaire

    Bonjour JBX,sans vouloir te vexer, il semblerait que tu te soit trompé, le fichier MP3 est celui de l’épisode 11, et le 12 est introuvable, me frustrant au passage, moi qui télécharge ceux-ci sur mon portable pour avoir du RDA partout, il me manque le 12 XD
    en espérant que ceci soit corrigé vite, merci encore et longue vie à toi pour cette magnifique saga

    « c’est parce-que je t’ai bâillonné que tu me colle aux basques ?! »

    • JBX
      19 mai 2015 à 16 h 08 min - Répondre à ce commentaire
      19 mai 2015 à 16 h 08 min Répondre à ce commentaire

      Bonjour ! Tu as bien fait de m’indiquer ce souci : c’est réglé ^^ Il y a eu une inversion ! Désormais, l’épisode 12 est bien téléchargeable en .mp3 directement 😉

  • 17 mars 2015 à 22 h 43 min - Répondre à ce commentaire
    17 mars 2015 à 22 h 43 min Répondre à ce commentaire

    Bien le bonsoir !

    Après avoir écouté pour la énième fois l’attaque de Squikky (et oui, on ne s’en lasse pas, quel pinson charismatique !) et ainsi donc les commentaires du narrateur, j’en suis venu à me demander si le « ça, C’EST FAIT ! » (une fois l’état du lampyre empiré à un point tel qu’il en a rejoint l’empyrée) n’avait pas pour inspiration l’hilarant sketch L’addition de Muriel Robin ?

    Sur ce, je m’en retourne à mon état de pupe, tout en vous félicitant, Pétulia et vous, pour vos rôles dans le film NOOB ! Je ne peux que rester pantois devant le style et la classe de Lord Moneillon (le maquillage y est pour beaucoup, sans aucun doute…) et sa ver… ve ! (On ne saurait conclure sans rendre hommage à l’habit monacal, surtout dans cet épisode ! Ce que j’ai pu rire sur la chanson du « Chat pelé » )

    Adishatz !

    • JBX
      16 avril 2015 à 12 h 48 min - Répondre à ce commentaire
      16 avril 2015 à 12 h 48 min Répondre à ce commentaire

      C’est une de mes comédiennes favorites (son spectacle « Tout m’énerve » est un bijou intemporel !) : du coup, c’est effectivement un gimmick qui reste et qui vient bien d’elle 😉

  • 10 décembre 2014 à 18 h 35 min - Répondre à ce commentaire
    10 décembre 2014 à 18 h 35 min Répondre à ce commentaire

    Je viens juste d’écouter cet épisode une n-ième fois, et je ne m’en lasse pas!
    Au bout d’un moment je me surprends à dire les répliques en même temps que les persos, et c’est génial!
    Sinon, pour l’allitération en ‘c’ de Moumoune, « le requinquer », ça pouvait faire encore mieux que « le ranimer », non? Cela aurait sans doute pu coller mais il fallait insister sur le côté costaud de la chose !
    Je me suis tellement habituée aux longs épisodes que lorsque l’épisode 6 de Xantah, la fin au bout de 20min m’a surprise! Et je suis bien contente de voir que le prochain épisode fera une heure au moins! (3×23 environ, quoi)
    Félicitations pour la petiote et bonne continuation!!!!

    Merci à toi ^^

  • 19 septembre 2014 à 21 h 38 min - Répondre à ce commentaire
    19 septembre 2014 à 21 h 38 min Répondre à ce commentaire

    Bonjour maître.

    J’ai une petite question, Trichelieu est clerc de Traävia depuis neuf mois et il s’est pénétré du culte de Raïa pendant 10 ans.
    Ne serait-ce pas six ans plutôt?

    Cela aurait pu être le cas pour la beauté du chiffre mais… non !

  • 16 mai 2014 à 15 h 10 min - Répondre à ce commentaire
    16 mai 2014 à 15 h 10 min Répondre à ce commentaire

    Depuis quelques jours, je me suis mis en tête d’enrichir mon vocabulaire, et j’ai pour ce faire décidé que de par la richesse du sien, Reflets d’Acide est une bonne idée. J’ai donc réécouté en boucle les épisodes et lu les textes, et au passage de celui-ci, je me suis posé la question de savoir ce que signifiait le « Drotchka dourak  » de Grisniewsky.
    Tu l’as fait exprès, dis-moi ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *